Arteline-Ha


Installations des « Etats provisoires »

États provisoires // Par Jean-Marc Demay et Véronique Thuillier


Ce projet concrétise un travail de résidence vidéo qui s’est déployé sur une année et s’est enrichi de notre rencontre avec Maurin et La Spesa dans le cadre de l’association Artelinea. Il s’articule autour de quatre propositions qui se font écho et pourraient avoir en commun un rapport particulier au paysage, lieu d’errances et de déplacements, et réserve de signes qui nourrissent constamment nos relations au réel. Comme si un glissement continu s’opérait entre deux postures : expérimenter le paysage et douter du réel.

Voici une présentation des deux installations vidéo :

cimg1580

Hors champ

Carton, carton-plume, médium, calque polyester, peinture acrylique, projection vidéo.

La réplique à l’échelle un demi d’un abri bus situé quelque part aux pieds des Pyrénées Orientales.

En perdant sa fonctionnalité il semble nous rappeler son sens véritable : une micro-architecture conçue pour attendre. Un espace réduit à un minimum d’éléments pour s’isoler du monde momentanément, une sorte de poste d’observation ouvert sur le banal, une machine à contempler le réel. Par un simple retournement, c’est lui qui se retrouve placé sous les projecteurs.

cimg1600

Lire la suite

Commentaires fermés sur Installations des « Etats provisoires »


Jean-Marc Demay
9 novembre 2008, 4:21
Filed under: artistes | Mots-clefs: , , , , , , ,

Mon travail se développe de manière aléatoire, au hasard de rencontres, de déplacements.

Les médiums auxquels j’ai recours sont variés (photographie, vidéo, installation, interventions dans l’espace public). Ce sont des moyens spécifiques qui s’imposent devant des situations particulières.

Mon attention se portent sur des événements qui semblent sans importance, pourtant il s’agit toujours d’infiltrer le réel par de légers dérèglements pour activer d’autres questionnements, perturber nos repères habituels, donner une portée singulière à des actions anodines.

J’interviens sur le réel en clandestin.

Jean-marc Demay


Jean-Marc Demay réalise ses travaux à partir des réflexions sur le système des signes qui codifient son quotidien. Par les micro-interventions, souvent liées aux opportunités que lui offre une coïncidence, l’artiste produit de « légers dérèglements » dans le réseau des repères qui délimitent notre perception du réel. Ses recherches interrogent la frontière entre le paysage et l’espace public. (…)

visuel-arbres3

Les séquences qui composent la vidéo Quand les arbres auront des dents constituent un prolongement des interventions de l’artiste dans l’espace public. Le geste dérisoire de secouer un arbre renoue avec sa symbolique traditionnelle de vie et de lien naturel entre les éléments. C’est aussi une manière de repenser son propre engagement : « Mon choix s’est porté sur le motif de l’arbre, invariant du paysage urbain, sorte de résidu artificiel de la nature dans la ville. Non pas le photographier, il est déjà immobile, mais le secouer, le faire trembler et filmer en plan fixe l’action. Ce geste à la fois absurde et dérisoire me permet de toucher le paysage, d’entrer en contact avec cette réalité, parfois de la modifier.

Derrière ce micro-événement il y a l’idée d’agir sur l’espace dans lequel je vis. Cette fable peut alors se rejouer dans n’importe quelle ville, infiniment, sous de multiples variations. »

Anna Olzewska

Commentaires fermés sur Jean-Marc Demay


Etats provisoires

Etats provisoires

Artelinea présente au PPCM : ETATS PROVISOIRES
Jean-Marc Demay – Véronique Thuillier

du 22 novembre au 6 décembre 2008
vernissage le samedi 22 novembre à partir de midi
15, rue des Tilleuls – Nîmes
ouvert du jeudi au samedi de 15 à 19 h
et sur rendez-vous au 04 66 80 23 95

Jean-Marc Demay venait en résidence au studio d’Artelinea avec ses rushs pour la vidéo des arbres en 2007. Il faut croire que le travail lui a plu, car il est revenu après les vacances avec de nouvelles images récoltées ici et là durant ses déambulations familiales… et c’est le fond de ce nouveau projet qui a généré cette première collaboration avec Véronique Thuillier, artiste et sa compagne à la ville, une occasion trop belle de découvrir les joies de la négociation artistique dans des discussions de travail à perte de soirées maison !

Lire la suite

Commentaires fermés sur Etats provisoires


Halles de Nîmes
1 novembre 2008, 2:16
Filed under: expositions | Mots-clefs: , , , ,

Après « La dégelée Rabelais » !

La bâche de Natacha Lesueur, un tirage de 7 x 11 m, tendue côté rue Guizot sur les Halles de Nîmes, restera accrochée jusqu’au printemps ! C’est une bonne nouvelle, les étaliers et les voisins s’y sont attachés et sont ravis … et les passants pourront encore l’admirer après la clôture au 28 septembre 2008 de « La dégelée Rabelais », manifestation d’envergure organisée cet été par le Fonds régional d’art contemporain et le conseil régional du Languedoc-Roussillon.

Natacha pour sa part est à Moscou jusqu’au 11 novembre ! Yes !

L’article du blog Lunettes Rouges, de passage au PPCM en juin 2008

Lire la suite

Commentaires fermés sur Halles de Nîmes