Arteline-Ha


Delphine Gigoux-Martin

Le fait que Henry Armstrong fut enterré ne lui apparaissait pas comme une preuve qu’il était mort : il avait toujours été un homme assez difficile à convaincre. » Ambrose Bierce

DELPHINE0011
photographie Ludovic Combe

Delphine Gigoux-Martin

née le 8 août 1972

Vit et travaille en Auvergne.

_________________________________________________

Documentation mise en ligne à l’occasion de l’exposition

« Féroces infirmes retour des pays chauds »

exposition personnelle organisée par Artelinea au PPCM / Nîmes

du 4 septembre au 24 octobre 2009

__________________________________________________

« Delphine Gigoux-Martin conçoit ses œuvres et ses expositions sur le modèle de l’espace-temps du rêve qu’elle reconduit dans l’espace réel : c’est-à-dire une structure alogique qui est faite d’une superposition d’instants et d’images sans cohérence préétablie ou évidente.

La seule cohérence qui en découle se fait a postériori, dans la tentative de donner un sens à l’absurde dans le ré-enchaînement des images et la reconstitution d’un récit. Qui n’a pas fait cette expérience au réveil quand on tente de réarticuler les sensations fugaces et les représentations qui nous sont apparues pendant le sommeil ? Le spectateur de l’œuvre de Delphine Gigoux-Martin revit ce genre d’expérience, mais dans la réalité fantasmée de l’exposition.

C’est pourquoi, la mise en œuvre de ses installations et de ses œuvres repose sur les principes du décadrage et du hors champ. Décadrage de l’image vidéo par exemple, avec les projections directes sur l’architecture du lieu réceptacle plutôt que dans le cadre conventionnel de l’écran. […]

En oubliant les murs, le sol ou le plafond l’artiste produit une sorte d’arrêt sur image, de suspension, où l’espace réel et l’espace fictif entrent en conflit pour créer une forme de tension psychologique.

[…] Ces procédés provoquent un hors champ, un entre-deux entre imaginaire et réalité, d’autant plus efficace et spectaculaire qu’il fait basculer avec lui l’espace même de l’exposition dans une sorte d’in situ fantasmagorique. »

Pascal Pique, extrait du catalogue de l’exposition Delphine Gigoux-Martin, Château de Taurines.

_________________________________________

[CV actualisé automne 2009]

2009 :

Féroces infirmes retour des pays chauds, Artelinea au PPCM, Nîmes

Dreamtime, grotte du Mas d’Azil,

Dreamtime, les Abattoirs de Toulouse

Ce que j’aimais…, château des Adhémar, Montélimar

2008 :

Ecole des beaux arts, Lorient

Scénographie pour le danseur Sidi Graoui, Compagnie Airfood

De la fin du vol, Galerie Métropolis, Paris

De Markten, Bruxelles

Dreamland, Domaine de Chamarande

Weisse Nachte, Bunker à Kiel, Allemagne

la Dégelée Rabelais, Aigues-Mortes, FRAC Languedoc-Roussillon

Du dessin à l’animation du dessein, Centre culturel Wallonie-Bruxelles, Paris

Ici Même, In extenso, Clermont-Ferrand

2007 :

La rôtisserie de la reine Pédauque, Centre d’art contemporain le Creux de l’Enfer, Thiers

J’aime les nuages, là-bas…Galerie Métropolis, Paris

Merveilleux, Château de Malbrouk en Lorraine, Luxembourg

Galerie Métropolis, Lyon

Enseignante Ecole Supérieure d’Art et Céramique, Tarbes

2006 :

Intervention à l’école des Beaux Arts de Nancy (conférence et atelier)

Absolumental, Centre d’art les Abattoirs, Toulouse

Les dessous chics, workshop franco-allemand-turc et suisse, Clermont-Ferrand

Chauffe Marcel : le sourire de Mona, château de Jau, FRAC Languedoc Roussillon

J’avais accoutumé…, Château de Taurines, Taurines

Performance collectif ODMA, centre culturel français de Madrid, Espagne

Voyage en Espagne, Andalousie ( vidéos sur les taureaux)

Conférence à l’Université de Bordeaux, cycle arts plastiques

Festival XXI Vidéoformes, Clermont-Ferrand

2005 :

Looping, FRAC Auvergne,

Diary hotel , workshop, Izmir, Turquie

Voyage en Norvège, îles Lofoten (vidéos sur les orques)

Rendez-Vous 2005, Galerie des Terreaux, Lyon

Faire rêver les chevaux, Centre culturel Valery Larbaud, Vichy

Nature, galerie ESCA, Milhaud

Au bord du paysage, Farges

+ si affinité, Fiac

Workshop à l’école des Beaux Arts de Annecy

Conférence à l’école des Beaux Arts de Annecy

Lions à la vue perçante et chiens aveugles, La Nouvelle Galerie, Grenoble

Lapins zeppelins, Galerie Decimus Magnus Art, Jean-François Dumont, Bordeaux

Performance collectif ODMA, Clermont-Ferrand, Vidéoformes

2004 :

Festival Arborescence, Aix-en-Provence

Production d’une vidéo, Medienhaus, Hanovre, Allemagne

Performance collectif Perséphone, festival Musiques Démesurées,  Clermont-Ferrand

Sylv’art, Theix

La clef, St-Germain-en-Laye.

Conférence à l’école des Beaux Arts de Toulon

Darkroom, workshop, Kunst in Kontact, Hanovre, Allemagne

Primakunst, Kiel, Allemagne

La Nouvelle Galerie, Grenoble

2003 :

1 Lieu 1 Jour, aux Abattoirs – Riom

Performance avec le Collectif  Perséphone, festival Musiques Démesurées, Clermont-Ferrand.

Workshop Tator, échange franco-allemand avec l’école des Beaux Arts de Kiel, Allemagne

2002 :

La copal Chagny

Contre-plongée, ville de Clermont-Ferrand

La clef de voûte exposition franco –hollandaise, Château de Lamothe

La nature de l’art, commune de Saint-Nectaire

Les impromptus, centre d’art contemporain la Passerelle, Brest

Galerie Gastaud underground, les mars de l’art contemporain, Clermont-Ferrand

Salon de la jeune création, Parc de la Villette, Paris

2001:

Transhumance en Haute-Loire, Champagnac-Le-Vieux et à La Haye, échange franco-néerlandais

Les enfants de Bonfils , V.A.C, Ventabren

9 bis hors les murs , les mars de l’art contemporain, Clermont-Ferrand

She’s lost control à la galerie ”9bis” à St Etienne

Création d’un livre d’artiste avec des textes de Emmanuelle Pireyre

Prix /Bourses / Achats

Achat FRAC Languedoc-Roussillon, 2009 (Le rêve de la femme du pêcheur)

Achat, Les Abattoirs, Toulouse, 2006 ( Don’t believe in Christmas)

Achat, FRAC Auvergne, 2005 (On ne mange pas toujours ce qui est sur la table)

Bourse d’aide à la création, Clermont Communauté. 2005

Bourse d’aide individuelle à la création, DRAC Auvergne. 2005

Salon de la jeune création H2O, Prix du Jury, Vichy. 2004

Bourse Aide à l’atelier et au matériel, DRAC Auvergne. 2003

Achat Bibliothèque Nationale de Luxembourg, 2003

Achat Bibliothèque Centrale de Strasbourg, 2001

Bourse d’aide individuelle à la création, DRAC Auvergne. 2000

Bibliographie / articles et éditions /

“Rabelais, menu copieux”, article de Frédérique Roussel, Libération, 25 juin 2008.

“Ici même”, édition In Extenso, fév. 2008.

“Merveilleux, d’après nature”, texte de Christian Debize, septembre 2007.

Magazine Cimaise, 2007.

“Vous êtes ici”, catalogue FRAC Auvergne, texte de Frédéric Bouglé, novembre 2006.

“Chauffe Marcel”, catalogue FRAC Languedoc-Roussillon, juin 2006

Edition du catalogue “J’avais accoutumé…”, textes de Pascal Pique et Jean-François Dumont

Multiprise, juin 2006, texte Audrey Arnaudeau

Magazine Turbulence vidéo 2005, texte de Gilbert Pons

“+ si affinité”, catalogue 2005

Art-press, avril 2005, texte Didier Arnaudet

La Voix du Regard, revue littéraire sur les arts de l’image, novembre 2004 .

édition du catalogue “Delphine Gigoux-Martin”. 2004.

Editions Un, Deux…Quatre,    textes de Sophie Biass-Fabiani

Magazine Un, Deux…Quatre arts et cultures, n°212, septembre 2004.

Texte de Cécile Jouhanel

Magazine Un, Deux…Quatre arts et cultures, n°207, septembre 2002.

Au bord du paysage, catalogue d’exposition, juillet 2002.

Texte de Marie-Odile Andrade

Fanfare, n° 14, avril 2002.

Les enfants des Bonfils, n°2, VAC Ventabren, catalogue d’exposition, printemps 2001.

Magazine Un, Deux…Quatre arts et cultures, n°201, février – mars 2001.

Revue Art Actuel, n°10, septembre-octobre 2000.

Revue Art Actuel, n°7, mars – avril 2000.

Magazine Un, Deux…Quatre arts et cultures, n°195, mars 2000.

édition du catalogue «Morceaux choisis». 2000.

Associations /

depuis 2000 : membre fondateur et actif de l’association “Trames”, Clermont-Ferrand.

L’association Trames a pour but la promotion, la production et la diffusion de l’art contemporain, avec l’édition de catalogues d’artiste, l’organisation d’expositions avec production d’oeuvres (Pascal Bernier, Laurent Faulon…) et la mise en place de workshop internationaux.

Echanges avec l’Allemagne, la Turquie et la Suisse.

Depuis 2002 : membre fondateur et actif de l’association “La nature de l’art” qui organise tous les 3 ans la manifestation au bord du paysage à Saint-Nectaire. Promotion, production et diffusion de l’art contemporain en milieu rural.

En 2002 : membre fondateur du centre culturel de Riom dans les anciens abattoirs de la ville, et de 2002 à 2004, commissariat d’exposition pour les Abattoirs de Riom et mise en place d’échanges internationaux.

de 1998 à 2000 : présidente de l’association “les lundis des arts”, association fédérant plusieurs associations et institutions dans le but d’organiser des cycles de conférence. (art contemporain et histoire de l’art).

Collectif-performance / http://www.collectifodma.net

depuis 2002, participe aux collectifs Perséphone et ODMA (musique électroacoustique, performance, vidéo, danse, théâtre : recherche d’une écriture commune pour une mise en mouvement de l’espace, des images, des corps, des sons et de la parole.)

Qu’ils soient plasticiens, vidéastes, danseurs, musiciens ou comédiens, les artistes d’ODMA sont avant tout des créateurs qui participent à une écriture.

Commentaires fermés sur Delphine Gigoux-Martin





Les commentaires sont fermés.



%d blogueurs aiment cette page :