Arteline-Ha


After…Pavillon meublé

Jérémie Dauliac, Didier Hébert-Guillon, Amandine Zaïdi

Flyer de l’exposition associée à Before… L’arrière du garage

Avec l’exposition Pavillon meublé,  Annlor Codina et Artelinea vous annoncent l’ouverture de   Zone de turbulences, espace de diffusion artistique épisodique…

Expositions du 25 septembre au 16 octobre 2010 —- Ouverture du jeudi au samedi de 15 à 19 h et sur rendez-vous
Vernissage le samedi 25 septembre au PPCM à partir de 18 h — puis départs en convoi dès 20 h en Zone de turbulences…

ZONE DE TURBULENCES // 21 rue Salomon Reinach // 30000 Nîmes
http : // zone.de.turbulences.over-blog.com
Tél. 06 30 79 15 83

♦♦♦♦♦

Jérémie Dauliac

Vit et travaille à Grenoble.
Mél : dauliac.jerem@gmail.com

Formation :

2005  :  Baccalauréat littéraire, à Grenoble.
2010  :  DNSEP Félicitations du jury, à l’école des Beaux-arts d’Annecy

Expositions :

Déc. 2009 : Performance collective « L’Exhibition », à l’Espace Dimanche, Annecy

Avril 2009  : Exposition collective « Première pierre » à la Panacée, Montpellier

Octobre 2008 : Performance collective « Cataracte » au Transpalette de Bourges pour « Le temps d’un week end »

Édition :

2008   :  Livret « workshop 222 », au Brise Glace et à La Bifurk de Grenoble.

Plus de documentation :

http://prisedinventaire.over-blog.com
http://jeremie-dauliac.over-blog.com

Machine à peindre / 2007
Groupe électrogène, compresseur d’air,
pot de peinture, arroseur de jardin

♦♦♦♦♦

Didier Hébert-Guillon

Vit et travaille à Annecy
Mél : didier.hebertguillon@gmail.com

Formation :

2009-2010 :  DNSEP option Art, félicitations du jury,
Ecole supérieure d’Art de la communauté d’Agglomération d’Annecy

2007-2008  :  DAP option Art, félicitations du jury,
Ecole supérieure d’Art de la communauté d’Agglomération d’Annecy

2004-2005 : DUT Informatique, sciences de l’ingénieur,
Université P. Mendès, France, Grenoble

2001-2002 :  BACCALAURÉAT SCIENTIFIQUE option sciences de l’ingénieur, mention AB, Lycée F. Buisson, Voiron

Expositions :

05/10-06/10  : 55ème Salon de Montrouge ; La Fabrique, 51 avenue Jean Jaurès, 92120 Montrouge

12/09-01/10 : Lauréat du prix Edouard Barbe lors de l’«Exposition de Noël», organisée par le Magasin (CNAC) ; Ancien musée de peinture, 9 place Verdun, 38000 Grenoble

Plus de documentation :

http://prisedinventaire.over-blog.com
http://www.didierhg.comze.com

Sans titre (boules de pétanque)-vue d'exposition Noël 2009

♦♦♦♦♦

Amandine Zaïdi

Vit et travaille à Annecy (74)
zaidiamandine@hotmail.fr

Formation

2009  : DNSEP avec mention Ecole d’art de la communauté de l’agglomération d’Annecy

2007  : DNAP  Ecole d’art de la communauté de l’agglomération d’Annecy

2003  : Baccalauréat économique et social

Expositions

Septembre 2010 : La part des autres, Marseille

Décembre 2009 : Exposition de Noël, organisée par le Magasin (CNAC Grenoble)

Plus de documentation :

http://prisedinventaire.over-blog.com
http://amandine-zaidi.over-blog.com/

Photographie : performance Pin up
Publicités
Commentaires fermés sur After…Pavillon meublé


Annlor Codina

«Pendue» - Photographie Annlor Codina

Annlor Codina sera au PPCM le 25 septembre 2010

« J’ai grandi au-dessus de l’atelier de mon père forgeron/serrurier ; de cette proximité métallique j’ai gardé un goût pour la matière brute et sa transformation, pour les bruits répétitifs et mécaniques.

Avant d’entreprendre des études artistiques, j’ai vadrouillé et expérimenté des modes de vie dits alternatifs. De ce voyage je conserve un goût pour l’errance,  pour les rencontres, pour les trouvailles jubilatoires, pour l’improvisation et l’ingéniosité des astuces, ces tactiques utilisatrices désignées par Michel de Certeau[1] comme micro-résistances. L’univers alentour devient alors espace de jeu et de cueillette. Saisir les occasions, démonter et remonter la réalité. Transformer des entités finies ou déterminées  en matière première pour réinventer le quotidien.

Mes préoccupations artistiques aujourd’hui, interrogent les notions d’ordre et de désordre, leurs constructions, leurs imbrications, leurs complémentarités et leurs transformations. J‘explore la faille dans les systèmes, les dérèglements, à partir de sculptures évolutives ou performatives et d’installations vidéos et sonores.

A travers un procédé général : l’hybridation ou l’assemblage bricolé de mondes parfois antagonistes, je ruse, j’abuse les codes, je pervertis les visions idylliques pour que les objets ou les situations fabriqués, se  soustraient à un usage habituel du monde.

Ma manière de faire emprunte des méthodes issues du milieu «rave» (des musiques alternatives) : mixer le domestique ou les débris, combiner des objets emblématiques, dériver le fonctionnement des produits, raccorder des réalités disjointes.

Les productions de forme et de comportement des compagnies de théâtre de rue influence ma démarche

En utilisant une esthétique «Do it yourself», je fabrique une échappée vers un univers aigre doux à l’onirisme parfois cauchemardesque. »


1 Michel de Certeau,

L’invention du quotidien. 1- arts du faire, Paris, Gallimard, Folio essais 1990

♣♣♣

Lire la suite

Commentaires fermés sur Annlor Codina


Before…L’arrière du garage

*Faire des étincelles - Photographie Annlor Codina -2010

Before…  L’arrière du garage

After …   Pavillon meublé

Vernissage au PPCM le 25 septembre 2010 pour une exposition qui en annonce une autre, Annlor Codina, jeune artiste issue des écoles d’art de Tarbes et de Montpellier, nouvellement installée à Nîmes.

Avec «L’arrière du Garage», Annlor Codina renvoie le PPCM à sa condition première d’atelier-garage : en cela, en un premier temps, elle remet de l’ordre. Mais ensuite, devant le mur du fond qui pourrait constituer un panneau mural de rangement d’outils de tout bricoleur qui se respecte, elle imagine une cible géante pour lancer de couteaux ! On est passé en un clin d’oeil de l’ordre au désordre.

Autre exemple : pour sa pièce en cours «Sauvagerie domestique», Annlor Codina associe un squelette de scooter avec une peau de bête (un renard), de celles que l’on portait en écharpe en un temps déraisonnable… Fourrure et mécanique, donc. Ces objets, apparemment antinomiques, résonnent de concert, si l’on écoute bien, d’une vibration métallique et cruelle. Ce sont deux objets de désirs et de nuisances, olfactivement similaires, du produit pétrolier au bain de tannage des peaux (Alun et sulfate d’Alumine : pouah). L’animation de la machine rendra l’objet hybride encore plus menaçant. Mais chut, je ne dévoilerai pas plus les pièces surprenantes qui composent cette exposition… Artelinea s’est contenté pour l’heur d’imaginer d’après le projet de l’artiste le PPCM en antre obscur et odorant d’un garagiste fatal et brutal… plutôt asocial, un braconnier bancal…

De cette exposition personnelle au PPCM, on rebondira sur un nouvel espace, « Zone de turbulences », rue Salomon Reinach, avec trois des amis artistes d’Annlor, Jérémie Dauliac, Didier Hébert-Guillon et Amandine Zaïdi, invités à prendre possession du «Pavillon meublé» dont parle l’annonce immobilière sur le flyer.

L’after sera bien entendu après… le vernissage au PPCM.

—————————–
Expositions du 25 septembre au 16 octobre 2010
Ouverture du jeudi au samedi, de 15 à 19 h et sur rendez-vous
Vernissage le samedi 25 septembre au PPCM à partir de 18 h
puis départs en convoi dès 20 h en Zone de turbulences //21 rue Salomon Reinach // 30000 Nîmes
Renseignements : 04 66 80 23 95 / 06 74 95 45 91 / 06 30 79 15 83
——————————-
ARTELINEA au PPCM // 51 rue des Tilleuls // 30000 Nîmes
https://artelineha.wordpress.com – Tél. 04 66 80 23 95 // 06 74 95 45 91
Avec le concours de la préfecture de région du Languedoc-Roussillon – Direction régionale des affaires culturelles, du Conseil régional du Languedoc- Roussillon et du Conseil général du Gard

Lire la suite

Commentaires fermés sur Before…L’arrière du garage